Le Russell 1000 est un terme connu dans le monde de la finance aux États-Unis. Il s’agit d’un indice boursier qui permet aux experts de mesurer la valeur d’une section de la bourse. L’indice boursier se calcule à partir des valeurs d’une sélection de stock.

Description

Le Russell 1000 est un indice boursier qui représente les 1000 plus grandes actions de haut rang, appartenant au Russell 3000. Il consiste environ à 90% de la...



capitalisation totale des 3000 plus grandes entreprises américaines. Il constitue une capitalisation boursière pondérée de 80millions de dollars environ.

Historique

Le Russell 1000 fait partie de la grande famille des indices boursiers aux États unis applicables dans le monde. Ces indices boursiers permettent aux investisseurs de suivre et de contrôler la performance des marchés. Certaines fois, les indices boursiers permettent également aux investisseurs de se situer par rapport aux performances des marchés.

L’indice de base Russell voit le jour en 1984. Il permettait à ce moment-là de mesurer les segments de marché des États-Unis. Après plusieurs approfondissements et résultats, l’indice Russell 3000 est né, il s’agit de la mesure du vaste marché américain. L’indice Russell 3000 forme plusieurs sous-indices. Les 3000 plus grandes entreprises aux États-Unis représentent le large marché de l’indice Russell 3000.

Composition

Les 1000 sociétés parmi ces 3000 représentent l’indice Russell 1000. Il constitue pour cela le plus grand pourcentage dans l’indice boursier américain. Il est composé notamment des entreprises de grands poids répartis dans le secteur Technologie, énergie, services financiers. Apple, IBM, Microsoft, Bank of America General Electric font partie des 10 plus grandes entreprises qui composent le Russell 1000.

Avantages et inconvénients

L’indice Russell 1000 a pour avantage d’être beaucoup plus large. Ce qui permet de mesurer une large performance du marché. Il est considéré comme un baromètre pour les grands investissements. Avec ce type d’indice, les risques peuvent être modérés, mais les investissements peuvent également connaître un échec. Il n’est pas recommandé pour les petites capitalisations.

Indices nord-américains :

Indice Dow Jones
DJIA (Dow Jones Industrial Average)
Indice Dow Jones Utilities (D J Util.)
Indice Dow Jones Transport
NASDAQ 100
NASDAQ Composite
Indice SP/TSX (Canada)
Indice IPC (Mexique)
Indice SOX (USA)

Photo Creative Commons
Sam Valadi

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *