Afin de mesurer l’évolution des marchés boursiers dans le monde, on a besoin d’utiliser des indices. Ces indices boursiers peuvent alors être catégorisés suivant plusieurs critères, mais celui qui nous intéresse concerne les indices boursiers pour la volatilité.

L’indice VIX

L’indice VIX est le premier indice boursier pour la volatilité. Il a été créé pour mesurer la volatilité sur le marché financier américain en prenant comme base l’indice S&P 500. Calculé par le...



Chicago Board Options Exchange tous les jours, le VIX permet de mesurer la nervosité des marchés. Sa cotation est réalisée en points de pourcentage, indiquant les variations de cet indice durant les 30 jours qui vont suivre.

L’indice VSTOXX

L’indice VSTOXX, comme son nom l’indique, est l’indice de volatilité du célèbre indice Eurostoxx 50. Il est calculé avec la volatilité implicite qui correspond aux coûts d’un panier d’options. En d’autres termes, le VSTOXX traduit la peur des investisseurs face à leur entrée sur les marchés européens.

L’indice INVIXN

L’indice INVIXN, quant à lui, est l’indice de volatilité qui correspond à l’indice boursier Nifty. Ce n’est autre que l’Index VIX Nifty. Il permet d’avoir une idée sur les coûts de la protection comparés aux pertes enregistrées dans l’indice Nifty.

L’indice RTSVX

Parmi les indices boursiers pour la volatilité, il convient aussi de citer le RTSVX. Il mesure la peur des marchés pour l’indice RTS. Il s’agit de l’indice utilisé sur le marché de la bourse de Moscou. En d’autres termes, il mesure non seulement le risque de rendement, mais également le risque de prix sur ce marché boursier.

L’indice VCAC

L’indice VCAC est l’indice boursier qui permet de mesurer les variations observables dans l’indice CAC 40. Son principal rôle est donc de mesurer la volatilité conventionnelle du prix des options. Le VCAC peut être considéré comme un baromètre. S’il est élevé, cela veut dire que les anticipations de fluctuations sont aussi importantes. Par ailleurs, l’indice de volatilité VCAC est utilisé pour évaluer les contrats financiers dérivés. Il est d’ailleurs la référence sur le marché français. Il se base sur les prix des options Put et Call. Les opérateurs qui parient sur ces indices de volatilité sont considérés comme des joueurs à risques.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *