Le principaux points à connaitre si vous souhaitez investir dans les différents indices de la bourse de Tokyo.

Le marché boursier japonais est l’un des plus importants au monde, recelant les titres de quelques-unes des marques les plus réputées, à l’instar de Mazda, Nissan, Sony ou Toshiba. La principale bourse au Japon est celle de Tokyo, dénommée aujourd’hui JPX (Japan Exchange Group). Elle enregistre les valeurs de plus de 2.000 entreprises japonaises et des dizaines de sociétés étrangères.

L’importance de comprendre le marché japonais

Toutefois, l’investisseur étranger intéressé par ce marché boursier a intérêt à se familiariser avec un certain nombre d’éléments avant d’y plonger tête baissée. Il lui faudrait notamment comprendre le règlement des bourses japonaises, la taille du marché, les principaux indices, la liquidité, la monnaie japonaise, ainsi que les méthodes d’investissement local au Japon.

Concernant le volume des échanges, en termes de valeur monétaire, la Bourse de Tokyo figure parmi les meilleurs marchés boursiers mondiaux. Elle est comparable au Nasdaq américain. D’après la FIBV (Fédération internationale des Bourses de Valeurs), la Bourse de Tokyo avait une capitalisation de près de 4500 milliards de dollars en 2015.


Prêt à dominer le marché japonais? – Photo Creative Commons Narumi lock

Les indices japonais à suivre

Par ailleurs, il existe trois grands indices qui sont utilisés pour suivre l’évolution de la Bourse de Tokyo. Il s’agit, d’abord, de l’indice Nikkei 225 des grandes entreprises, qui est choisi par le journal économique le plus populaire du Japon, le « Nihon Keizai Shimbun« . Le deuxième est l’indice TOPIX, qui suit de près la valeur de marché des actions ordinaires domestiques, cotées dans la première section, et qui représentent le plus gros des échanges. Et enfin le JPX-Nikkei 400, introduit en 2014 pour filtrer les 400 entreprises qui ont les profits et les rendements des capitaux propres les plus élevés.

Jongler avec le Yen

Les prix des titres sur la Bourse de Tokyo sont libellés en Yen japonais (JPY), une monnaie mondiale fortement négociée. Le prix du Yen japonais peut varier considérablement avec d’autres devises au fil du temps. En date du 29 février 2016, le taux de change USD/JPY tourne autour de 112 (112 Yen pour 1 $ américain). Une baisse du Yen aura un effet modérateur sur le rendement, une fois que le titre est vendu et que le Yen est reconverti en dollars américains, et vice versa.

Les risques associés aux marchés

Pour ce qui est des risques associés à la Bourse de Tokyo, ce sont pratiquement ceux inhérents à n’importe quel marché boursier. Il faut juste tenir compte du décalage horaire, Tokyo étant sur le fuseau horaire GMT + 9. Si on veut éviter les désagréments occasionnés par l’investissement direct, on peut toujours recourir à des outils, tels que les ETF. À part cela, le Japon est un leader solide de l’économie mondiale et des marchés de développement technologique. Il offre donc des opportunités d’investissement à grand potentiel.


Pages pour investisseurs :

Gagner en bourse sans risque
Secteurs où investir en bourse
Investir dans le Dow Jones
Investir dans les métaux en bourse
Le second marché en bourse
Logiciels de bourse gratuits


Photo Creative Commons
B Lucava







Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *