Considéré comme l’un des métaux les plus utiles sur terre, le cuivre a traversé les millénaires. Tout en ayant des propriétés similaires à celles ses concurrents dits « précieux », c’est-à-dire l’or et l’argent, il a tout de même l’avantage d’être moins cher, car plus abondant. Un marché que vous comprendrez en détails dans ce guide pour investisseurs éclairés.

En effet, le métal rouge, comme on l’appelle, est très ductile, malléable et conduit très facilement la chaleur et l’électricité. À la fois souple et solide, il est utilisé dans presque toutes les grandes industries du monde : le transport, l’ingénierie, les machines et l’équipement, les télécommunications, l’électricité, les appareils électroniques, la construction, l’automobile et l’informatique.

Toutefois, si sa production ne cesse d’augmenter au fil des années, son prix évolue parfois en dents de scie, et ces derniers temps la tendance est plutôt baissière. Toute la question est de savoir si cette tendance va encore durer ou si elle s’infléchira dans un futur relativement proche.


Ces casseroles en cuivre valent une petite fortune – Photo Pixoeil (Creative Commons)

Les raisons d’une hausse du cour du cuivre

Beaucoup d’analystes estiment qu’il y aura nécessairement inflexion tôt ou tard pour trois raisons.

  • D’abord, parce que les ressources d’approvisionnement ne sont pas illimitées (même si on estime les réserves actuelles à environ 40 années),
  • ensuite parce que la demande est de plus en plus forte sur ce métal,
  • et enfin parce que son seul concurrent réel, à savoir l’aluminium, n’arrive toujours pas à le détrôner en terme de coût.

Forts de ces constats, ces analystes laissent entendre que l’investissement dans le cuivre serait l’investissement idéal à long terme.

Mine de cuivre
Mine de cuivre – Photo Creative Commons Gord McKenna

Comment investir dans le cuivre

Pour ce qui est des méthodes d’investissement proprement dites, on en dénombre quatre.

  • On peut acheter du cuivre physique, sous forme de lingots, à condition de l’obtenir au prix spot et s’assurer que les conditions de stockage et de sécurité sont convenables.
  • On peut également acquérir des actions auprès d’entreprises engagées dans l’exploitation minière et la vente du métal. Comme la rentabilité de ces entreprises dépend des prix du marché pour le métal, ces actions ont généralement un impact positif sur les prix au comptant.
  • La troisième alternative serait d’opter pour les contrats à terme (futures), par exemple à la division COMEX du NYMEX ou à la London Metal Exchange.
  • Enfin, les ETF sont très appréciés par les investisseurs qui veulent diversifier et compléter leur portefeuille, d’autant que le cours de la matière première permet de se protéger contre l’inflation.


Pages pour investisseurs :

Investir dans les métaux en bourse
Indices boursiers matières premières
Investir dans l’or en bourse
Investir dans l’or pour débutants
Investir dans l’or et l’argent

Photo Creative Commons Razor512







Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *