Quand on évoque le marché des métaux, beaucoup d’investisseurs songent quasi exclusivement aux métaux dits précieux (or, argent, platine…) et oublient qu’il existe un large éventail d’autres métaux, allant de l’aluminium au titane, qui peut offrir des opportunités d’investissement très intéressantes. Tout dépend du temps que l’investisseur est prêt à consacrer à l’étude de ces marchés, car il ne s’agit pas de se lancer à l’aveuglette derrière le premier métal venu. Voici quelques étapes à suivre pour minimiser les risques et établir un plan d’investissement sérieux.

Sonder le marché avant de commencer

D’abord, il faut effectuer des recherches sur les métaux disponibles pour l’investissement, puis noter les différents prix, en parcourant les rapports qui sont faits de ces marchés au cours des trois dernières années, que ce soit dans diverses publications ou dans les articles disponibles en ligne.

Rien ne sert de se lancer à l’aveugle sur une histoire entendue ou une rumeur. Investir est quelque chose de sérieux et les requins attendent les poissons au tournant. Soyez très prudent.

Choisir les métaux judicieusement

Ensuite, il s’agit de déterminer, à la lumière de cette première recherche, les métaux qui semblent présenter un intérêt certain. On peut même explorer quelques alliages très utilisés dans l’industrie, tels que l’acier, le bronze ou le laiton. Il faut cependant tenir compte du fait que le cours de ces métaux est subordonné à la demande de la production industrielle et manufacturière.

Observez les tendances à long terme du secteur ainsi que les cycles historiques qui ont déterminé et qui auront un impact sur le cours à venir des choses.

Investir à blanc pour éviter les couteuses erreurs

Avant d’investir le moindre cent, il est recommandé de faire une simulation sur six mois. Concrètement, il s’agit simplement de réaliser des achats et des ventes fictives, sur la base des cours réels, et profiter des analyses qui en résultent pour affiner sa stratégie d’investissement. Ce n’est qu’à partir de là qu’on peut fixer le montant à investir.

Les débutants vont faire des erreurs c’est absolument certain. Il faut à tout prix éviter ses couteuses erreurs et faire un investissement à blanc est la meilleure façon de s’y prémunir.

Établir un plan et s’y tenir

Il faudra alors contacter un courtier qu’on aura auparavant sélectionné dans une liste de courtiers locaux qualifiés ou, éventuellement, parmi des sites en ligne réputés, afin d’élaborer un plan d’investissement. Là également, la prudence est de mise et un maximum d’informations n’est jamais de trop.

Une fois le plan en place, il faudra s’y tenir coute coute malgré les fluctuations possibles du prix. Il ne faut habituellement pas vendre sur un coup de tête, même si le titre baisse, car cela peut s’inscrire dans une tendance et il peut donc remonter aussitôt.

Maintenir un suivi serré

Après la signature du contrat (ou la confirmation de l’engagement en ligne), il ne reste plus qu’à suivre régulièrement la presse spécialisée dans les marchés des métaux pour acheter ou vendre selon le plan décidé avec le courtier.

Plus le suivi sera serré et constant, plus les chances de réussites sont maximisées.

Bonne réussite dans vos investissements!


Pages pour investir dans les matières premières :

Investir dans les métaux en bourse
Indices boursiers matières premières
Investir dans l’or en bourse
Investir dans l’or pour débutants
Investir dans l’or et l’argent
Investir dans le cuivre


Pages pour investir en bourse :

Gagner en bourse sans risque
Secteurs où investir en bourse
Investir dans le Dow Jones
Investir dans la bourse de Tokyo
Le second marché en bourse
Logiciels de bourse gratuits







Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *