L’investissement dans le secteur des métaux et des mines est toujours à prendre en considération, car, sur le long terme, la demande est appelée à croître. Qu’il s’agisse d’acier, de cuivre, de molybdène, de platine, d’aluminium, etc., la croissance des grandes économies émergentes et l’innovation technologique stimulent cette demande. Cependant, le marché des métaux demeure assez volatil, donc relativement peu sûr à court terme.

D’une manière générale, les plus grandes sociétés minières possèdent des installations et des droits sur...



les ressources dans de nombreux pays et exploitent différents minerais. Cela réduit leur vulnérabilité aux changements du marché affectant un seul métal ou minéral. La diversité de l’emplacement des mines est importante aussi, dans la mesure où beaucoup de métaux précieux se trouvent dans des pays politiquement instables. De la sorte, une interruption de la production dans un endroit donné peut être partiellement compensée par une augmentation de la production dans un autre.


De l’or – Photo Giorgio Monteforti (Creative Commons)

Pour l’investisseur intéressé, les métaux et les minéraux sont alors une option qui lui permet de diversifier et d’équilibrer son portefeuille d’investissement. Il peut donc investir directement, soit dans des produits métalliques, soit dans des sociétés minières, en achetant des actions dédiées. Comme il y a peu de corrélation entre les métaux et les autres classes d’actifs, l’investissement direct dans les matières premières minérales peut réduire la volatilité globale du portefeuille et même servir d’instrument pour contrer l’inflation. Mais il y a également la possibilité d’investir dans des ETF ou des contrats à terme.

Il n’empêche que durant la période de récession qui a suivi 2008, les prix des métaux ont chuté considérablement en raison de la baisse de la demande mondiale attendue. Les sociétés minières ont réagi en réduisant la production. Et malgré quelques signes de reprise en ce début de 2016, le marché des métaux a encore du mal à décoller. Néanmoins, les conditions sous-jacentes à la demande sont fortes et les prix des actions actuelles dans le secteur des métaux et des minéraux semblent être une bonne valeur, compte tenu des perspectives à long terme pour l’industrie.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *